Pourquoi tombe-t-on plus souvent malade en hiver ?

Inévitablement, l'hiver s'est installé. Les températures frisent le zéro, et on multiplie les couches de vêtements avant de sortir. Hélas, la saison fait également le bonheur des virus, et les maladies hivernales font elles-aussi leur apparition ! C'est pourquoi l'hiver, nos visites à la pharmacie sont plus fréquentes. Pourquoi sommes-nous plus souvent malades en hiver ? Nous vous en disons plus ci-dessous.

 © Shutterstock

Notre santé en hiver

En hiver, notre corps s'affaiblit. On souffre davantage de stress, et notre énergie est à la baisse. La diminution de nos mécanismes de défense est propice à certaines maladies. Les maladies les plus courantes sont les infections des voies respiratoires (bronchite, grippe, rhume...) et les maladies gastro-intestinales comme la diarrhée, qui affectent l'estomac et les intestins.

Comment protéger son organisme ?

Tout le monde a de petits cils situés dans la trachée, au niveau des muqueuses, qui servent à expulser le mucus. Lorsque le mercure chute, le fonctionnement de ces cils est perturbé et les microbes pénètrent plus facilement notre corps. En hiver, le temps passé à l'intérieur, la proximité d'autres personnes, et le fait que l'on passe moins de temps dehors nous rend plus vulnérables aux microbes. Les personnes qui restent souvent à la maison tomberont malades plus rapidement que celles qui maintiennent des activités de plein air. Les raisons pour lesquelles certaines maladies sont plus fréquentes en hiver restent souvent méconnues.

Maladies bactériennes

Les maladies bactériennes sont plus fréquentes en été. La chaleur privilégie notamment la prolifération des salmonelles. Cette bactérie peut causer des intoxications alimentaires et se retrouve principalement dans la volaille et les œufs. De manière générale, les températures élevées favorisent les infections alimentaires. L'hépatite A, la leptospirose (une maladie infectieuse et non contagieuse qui peut être contractée pendant une baignade) ou certaines infections des voies respiratoires sont d'autres maladies courantes par temps estival.

Contagion

Les infections transmises par l'air sont plus fréquentes en hiver, tandis que les infections intestinales sont plus fréquentes en été. En termes de résistance de notre système immunitaire, cependant, il y a peu de différences entre les saisons. Certaines maladies contractées en hiver sont tout aussi courantes en été : la grippe, par exemple. Tout dépend de la concentration des virus tout au long de l'année.