Tout savoir sur les varices

Si les varices sont peu esthétiques, elles sont souvent inoffensives. Parfois, elles peuvent être source de complexes, notamment en période estivale. Sachez que ce n'est pas une fatalité.

© Shutterstock

Les varices, c'est quoi ?

Le sang circule à travers tout le corps, mis en mouvement par le cœur. Cela signifie également qu'il doit remonter de vos jambes, soit contre la force de gravité. En temps normal, les valves spéciales de vos veines empêchent votre sang de s’écouler vers le bas.

Cependant, il arrive parfois que ces valves ne fonctionnent pas correctement, laissant la gravité faire son travail. Cela provoque une tension dans les veines, qui se dilatent alors et deviennent plus visibles. C'est ce qu'on appelle les varices.

Les causes

Les varices sont une conséquence de la position debout. Le facteur héréditaire joue également un rôle important, tout comme les changements hormonaux pendant la grossesse. En effet, les veines se dilatent alors et l'utérus appuie sur les veines du bassin.

Comment les reconnaitre

Les varices ont une couleur bleue typique, et une forme irrégulière et sinueuse. Elles forment des « toiles d’araignée » sur vos jambes (le seul endroit ou elles apparaissent) et un relief, qu'on peut sentir au toucher. Habituellement, ce ne sont pas les veines les plus profondes qui sont concernées, mais plutôt celles situées plus en surface.

Il ne faut pas les confondre avec des capillaires éclatés : ceux-ci sont plutôt superficiels et apparaissent un peu partout sur vos jambes. Ces vaisseaux ne forment jamais de protubérance sur la jambe, mais restent bien visibles, surtout si vous avez une peau un peu plus pâle. Les capillaires éclatés n’évoluent jamais en varices.

Que faire ?

S’il est difficile d’empêcher leur apparition, il y a des réflexes à adopter pour éviter que les varices ne s'aggravent :

  • Bougez ! Rien de pire que la sédentarité. Nul besoin de devenir accro au sport : commencez par prendre l'escalier et inclure la marche à votre quotidien. Lorsque vous êtes assis, n’hésitez pas a bouger et étirer vos jambes.
  • Si vous êtes sportif, faites du vélo, de la marche, de la natation et de la danse. Ces sports stimulent la circulation sanguine.
  • Le surpoids est également nocif, car il génère une pression supplémentaire sur les vaisseaux sanguins. Une alimentation saine permet de conserver l’élasticité des veines
  • Sur le plan vestimentaire, il est également conseillé de ne pas porter de vêtements serrés aux jambes et aux pieds.
  • Évitez également les sources de chaleur importantes, car la chaleur provoque la dilatation des veines. Attention aux séances de sauna et aux longues douches chaudes !

Est-ce dangereux ?

Les petites varices ne constituent pas un danger immédiat. Cependant, les varices plus grosses et plus larges peuvent provoquer des caillots sanguins, en raison d’une obstruction plus importante dans les veines. Vous pouvez également développer un ulcère veineux de la jambe.

De plus, de nombreux maux et inconforts peuvent survenir : douleurs et gonflements des pieds, mais aussi démangeaisons et eczéma. La fatigue se fait notamment sentir suite à une position debout prolongée.

Faut-il consulter ?

Si la gêne est purement esthétique, une visite chez votre médecin n'est pas indispensable. Vous pouvez cependant évoquer le problème avec lui, pour discuter des possibilités, selon la taille de vos varices.

La gêne est plus grave lorsque vous présentez des symptômes de thrombose ou d'inflammation de la veine, causés par des caillots sanguins dans vos varices :

  • des douleurs au niveau du mollet
  • une coloration bleu-rougeâtre de vos jambes
  • une jambe enflée et chaude au toucher.
  • un gonflement douloureux, rouge et chaud au niveau de la varice.

SI c’est votre cas, vous devez consulter au plus vite.

Quels sont les traitements possibles ?

En fonction de la taille et de la localisation de vos varices, différents traitements sont possibles :

  • Des bas de contention spécialement conçus pour les varices, qui exercent la bonne pression sur la jambe. Ceci empêche l'expansion des veines en question et les valves dans les vaisseaux sanguins se réparent d'elles-mêmes. Ces bas diffèrent des bas de compression classiques, qui n'auront pas le même effet.
  • Une sclérothérapie ou injection qui rétrécit la veine et dévie la trajectoire du sang. Particulièrement efficace pour les petites varices.
  • Le stripping, pendant une intervention chirurgicale, méthode adaptée aux varices plus importantes. Les varices sont alors ôtées. Heureusement, l'avancée de la médecine permet de limiter les cicatrices post-opératoires.