Objets du quotidien : les sept principaux nids à microbes

© Shutterstock

Lorsqu’on évoque les microbes de la vie quotidienne, la cuvette des toilettes est souvent le premier lieu qui nous vient en tête. On la recouvre avec précaution de plusieurs couches de papier toilette avant de s’y asseoir… mais sachez que d’autres objets courants contiennent en fait bien plus de microbes que la cuvette ! 

En soi, ce n’est pas forcément la fin du monde. De nombreuses bactéries sont inoffensives voire bonnes pour la santé, par exemple, la flore intestinale qui en contient des milliards.

Méfiance tout de même : certaines bactéries peuvent vous rendre vraiment malades, comme par exemple la salmonelle, le E.coli et le staphylocoque, qui se trouvent souvent dans les aliments, mais parfois hélas sur des objets de la vie courante. Ils sont invisibles et difficiles à éviter. Vous pouvez tout de même minimiser les risques de contagion, en adoptant quelques gestes préventifs simples.

Ci-dessous : sept objets qui regorgent de bactéries, et quelques conseils pour réduire les risques.

1. La planche à découper

Une planche à découper se recouvre très vite de germes, surtout si elle a servi à découper de la viande ou du poisson cru. Elle pourrait en contenir jusqu’à 200 fois plus qu’une cuvette de toilettes ! Ce sont les petits rainurages causés par le couteau qui abritent potentiellement le plus de bactéries, par exemple, la salmonelle.

Que faire ? Préférez une planche en bois, d’érable ou de hêtre, plus résistante aux rainurages. Lavez la planche avant et après chaque utilisation, à l’eau chaude et au produit vaisselle. Rincez après utilisation à l’eau chaude et séchez la bien avant de la ranger. Gardez la planche bien polie, pour la protéger face aux entailles.

2. La brosse à dents

Dans certaines familles, il est courant de se partager une brosse à dents, alors qu’il s’agit justement de l’un des objets les plus sales de la maison, particulièrement attrayant pour les bactéries E. Coli qui s’y nichent volontiers. De plus, les brosses à dents sont souvent rangées les unes à côté les autres, idéal pour la contamination… C’est d’autant plus vrai si les toilettes se trouvent dans la salle de bains : lors qu’on tire la chasse sans rabattre le couvercle, de nombreuses particules microbiennes sont diffusées dans la pièce et virevoltent dans les airs, puis se posent sur les objets aux alentours !

Que faire ? Vos brosses à dents doivent être protégées. Rangez-les dans un placard fermé. Évitez les étuis ou couvercles, eux-mêmes des gros nids à bactéries. Ne partagez pas votre brosse à dents avec autrui.

3. Les produits de maquillage

De même que pour les brosses à dents, les produits de maquillage sont souvent rangés dans la salle de bains, déjà propice aux germes. Cela peut causer des infections et problèmes cutanés importants, affectant en particulier les zones sensibles comme les yeux.

Que faire ? Pareil que pour la brosse à dents : on ne partage pas son mascara, ni son rouge à lèvres ! Nettoyez régulièrement vos pinceaux de maquillage à l’aide d’un nettoyant spécial ou avec de l’alcool à 90º.

4. Le lit

Votre literie abrite hélas bien plus que les habituels acariens, d’autres bactéries ont également élu domicile dans vos draps, matelas, couette, oreillers. Pas étonnant, puisque chaque nuit, vous imprégnez votre matelas de sueurs chaudes, froides et de cellules mortes.

Que faire ? Changez vos draps au minimum deux fois par mois, de préférence une fois par semaine. Aérez votre chambre quotidiennement, et faites un grand nettoyage après chaque saison. Le soir, douchez-vous avant de vous glisser sous la couette.

5. Le téléphone portable

Votre téléphone portable peut contenir des staphylocoques ou autres bactéries responsables d’intoxication alimentaire. Pas étonnant, puisqu’il est en contact direct avec votre bouche, et sans que vous ne le remarquiez, des microparticules de salive atterrissent sur l’écran. Et comme on pense rarement à nettoyer son smartphone, celui-ci se mue en nid propice au développement de bactéries…

Que faire ? Nettoyez votre téléphone chaque semaine à l’aide d’un chiffon doux antibactérien. Évitez les produits de nettoyage, qui risquent d’endommager votre écran tactile. N’appliquez jamais de spray directement sur votre téléphone, mais toujours sur un chiffon.

6. Le clavier d’ordinateur et la souris

Tout votre bureau, en fait. Et oui : vous y avez éternué, toussé, englouti un repas entre midi et deux. Votre clavier a certainement été touché par un collègue, votre PC a sûrement été réparé par quelqu’un d’extérieur… de plus, 10% des employés avouent ne jamais nettoyer son clavier, et ce chiffre monte à 20% pour la souris.

Que faire ? Évitez de manger au bureau, privilégiez les déjeuners à la cantine. En effet, les aliments sont LA plus grande cause de contamination. Nettoyez votre clavier et votre souris avec un chiffon légèrement humide, sans produit de nettoyage. Utilisez un aérosol pour enlever les restes d’aliments sous les touches du clavier.

7. Le sèche-mains

Vous pensiez que l’air chaud se chargeait de tuer les microbes ? Tout faux, l’air n’est pas assez chaud pour ça ! De plus, en se séchant les mains, de nombreux utilisateurs touchent la grille, au lieu de simplement garder leurs mains dessous.

Que faire ? Si c’est possible, il vaut mieux se sécher les mains avec des serviettes en papier ou des lingettes jetables. Cela minimise le contact avec les bactéries de vos prédécesseurs.

Inscrivez vous à notre newsletter hebdomadaire, et recevez un chèque cadeau d'une valeur de 5 € pour votre tout premier achat d’une valeur minimale de 50€