L’influence de la flore intestinale sur votre immunité

Ça nous arrive à tous quelques fois : gaz, diarrhée, constipation, mal au ventre ou une sensation désagréable de ballonnement. Nos intestins peuvent nous mener la vie dure. Mais saviez-vous qu’une grande partie de notre immunité et système immunitaire dépend du bon fonctionnement intestinal? Il vaut donc mieux les garder en forme.

© Shutterstock

Les intestins s’occupe naturellement que l’alimentation que nous ingérons soit digérée : le corps absorbe les nutriments dont il a besoin et le reste est rejeté. Mais aussi notre immunité qui est plus sensible pendant la période hivernal, dépend d’un bon fonctionnement des intestins. La bonne nouvelle : vous pouvez vous en charger vous-même. En ayant une alimentation riche en fibres, en buvant beaucoup (tout du moins de l’eau) et en bougeant suffisamment.

LES FIBRES:

Ne dites pas fibre pour n’importe quelle fibre : une fibre n’en est pas une autre.

Les fibres issues de produits complets (par exemple le pain brun et le muesli) absorbent surtout beaucoup d’humidité. Elles sont comme des éponges qui augmentent le volume des selles et les rendent plus molles.

Les fibres issues des légumes, des fruits et légumes secs sont travaillées dans le gros intestin par de bonnes bactéries. Elles stimulent ainsi les intestins et les selles sont molles. Ce sont aussi les fibres qui assurent le développement des bonnes bactéries : celles-ci font en sorte que les mauvaises bactéries n’aient aucunes chances. Et c’est justement ça qui est bon pour votre immunité!

LES LIQUIDES:

C’est justement parce que les fibres retiennent les liquides qu’elles en ont aussi besoin. C’est nécessaire pour ramollir les selles. S’il n’y a pas assez de liquides, l’effet en est juste inversé et les selles deviennent plus dures. Buvez au minimum 1.5 à 2 litres d’eau par jour : de l’eau, du thé, du café, du lait, des jus de fruits ou de la soupe.

BOUGER:

Le sport et bouger en général est toujours bon pour la santé. Mais c’est d’autant plus nécessaire pour les intestins spécifiquement. Essayez de bouger au moins 30 minutes par jour. Quoi que vous fassiez, faites en sorte que ça vous détente aussi. Car le stress a une influence négative sur les intestins. Donc défoulez-vous !

LES PROBIOTIQUES:

Parfois l’équilibre entre les bonnes et les mauvaises bactéries dans les intestins n’est pas bon. Ça peut arriver si vous mangez mal, si vous ne bougez pas assez ou si vous utilisez certains médicaments. Vous pouvez rétablir cet équilibre en prenant des probiotiques. Il existe de nombreux produits laitiers sur la marché qui contiennent des milliards de bonnes bactéries. Elles aident la flore intestinal à retrouver son équilibre. Ça a également un effet positif sur les selles et l'immunité.

Inscrivez vous à notre newsletter hebdomadaire, et recevez un chèque cadeau d'une valeur de 5 € pour votre tout premier achat d’une valeur minimale de 50€.