Ces 5 conseils vous aideront vraiment pour arrêter de ronfler

Vous ronflez en dormant? Cela ne vous dérange peut-être pas. Mais nous osons parier que cela n’amuse pas du tout votre partenaire. Heureusement, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire vous-même afin que vos ronflements fassent définitivement partie du passé.

Tout d’abord, nous vous conseillons de parler de votre problème avec votre médecin traitant. Il peut, en effet, s’agir dans certains cas d’apnée du sommeil. Cela signifie que vous arrêtez de respirer dans votre sommeil, ce qui peut être dangereux. Dans un tel moment, votre gorge est en fait bloquée momentanément et vous n’inspirez plus d’air.

En outre, les ronflements peuvent être néfastes à votre repos. N’hésitez donc pas à résoudre le problème de fond, surtout si vous vous sentez fatigué(e) en journée.

Mais nous allions d’abord vous donner quelques conseils pratiques, n'est-ce pas ? Puisque les ronflements sont la conséquence d’un rétrécissement des voies respiratoires entre le nez et les cordes vocales, vous avez la possibilité d’y faire quelque chose.

1er conseil : Dormez sur le côté

Dormir sur le dos fera notamment en sorte que tant la langue que la luette vont reculer. Dans cette position, vous allez donc d’office vous mettre à ronfler. Et puisque dormir sur le ventre n’est pas la meilleure solution pour votre cou, nous vous conseillons de dormir sur le côté.

2e conseil : Veillez à toujours dormir suffisamment

Il n’y a pas que votre position qui importe. Aussi, la quantité de sommeil joue un rôle. L’épuisement est en effet lié aux ronflements. Vous allez vous coucher avec les poules et vous êtes malgré tout fatigué(e) au réveil ? Alors, vous vous trouvez dans un cercle vicieux. Raison de plus d’aller consulter votre médecin traitant !

3e conseil : Changez votre style de vie

Étudiez un instant votre style de vie au microscope et débarrassez-vous de tout ce qui vous rend malheureux. Perdez un peu de poids par exemple. Cela aura un effet bénéfique sur les parois de la gorge. En outre, votre visage et votre cou deviendront plus légers.

Perdre un peu de poids pourra donc vous débarrasser de ces bruits nocturnes. Le sport est une excellente solution. En effet, votre masse musculaire va augmenter, mais les muscles de votre cou en seront tout autant renforcés.

D’autres facteurs qui ont une influence :

Trop manger : Ne mangez pas trop, surtout pas avant d’aller dormir. Cela ne fera qu’augmenter le risque de reflux, ce qui entraînera des ronflements.

L’alcool : Évitez en outre de boire de l’alcool deux heures avant d’aller vous coucher. Cela détend les muscles. Aussi ceux de votre langue, de votre bouche et de votre gorge.

Fumer : Et pour finir en beauté : arrêtez de fumer. La cigarette va irriter la gorge et celle-ci va enfler. En outre, votre nez va plus rapidement se boucher. Vous trouverez des conseils pour arrêter de fumer ici !

4e conseil : Soignez vos allergies

Cela peut paraître capillotracté, mais les allergies ont un lien avec les ronflements. C’est logique en fait, car elles provoquent un nez bouché. Si vous pensez donc être allergique, rendez-vous chez votre médecin et demandez-lui conseil.

Au fait : c’est la même raison qui fait que vous ronflez quand vous êtes enrhumé. Utilisez dès lors un bon spray nasal afin de diminuer le vacarme. Un lavage de nez juste avant d’aller dormir peut également aider.

5e conseil : Les solutions spéciales

Les conseils ci-dessus ne vous ont pas du tout aidé ? Alors, il existe aujourd’hui quelques solutions pratiques pour vous aider à diminuer vos ronflements. Il existe par exemple des bandelettes nasales et des sprays pour la gorge qui aideront l’air à passer entre le nez et la gorge.

Vous devriez aussi sérieusement considérer une orthèse dentaire. N’hésitez pas à demander de plus amples explications à notre service client ou votre médecin.

Et puis surtout : ne touchez pas aux somnifères

Tout comme les calmants, ceux-ci ne vous feront que ronfler encore plus fort. En effet, votre corps va se détendre avec de tels médicaments, ce qui vous aide à vous endormir. Mais cela signifie aussi que les muscles de votre gorge vont se détendre plus que d’habitude, avec toutes les conséquences que cela implique !

Et pour finir : ne pensez pas que les conseils ci-dessus sont des solutions miracles. Il s’agit parfois d’une cause physique qui nécessite une aide médicale. Pensez par exemple à une luette trop longue, des polypes au nez ou une déviation de la cloison nasale.

Inscrivez vous à notre newsletter hebdomadaire, et recevez un chèque cadeau d'une valeur de 5 € pour votre tout premier achat d’une valeur minimale de 50€